« La corde à linge »: le nouveau comptoir vestimentaire à Saint-Jean-de-Matha

La municipalité de Saint-Jean-de-Matha est heureuse d’annoncer à la population qu’un nouveau service de comptoir vestimentaire sera offert au sous-sol du 180 Sainte-Louise, à compter du 2 août 2021.  

Une équipe de bénévoles a créé un nouvel organisme à but non lucratif qui aura comme premier objectif la reprise des activités du comptoir vestimentaire de Saint-Jean-de-Matha.

On se rappelle qu’en mai dernier, La Municipalité annonçait se retrouver dans une situation sans issu quant au prêt d’un local servant au comptoir vestimentaire, celui-ci géré par l’organisme Les Cuisines collectives. Après quelques tentatives auprès de l’organisme afin de régulariser la situation, aucun bail n’a été signé.

« Nous sommes fiers qu’un groupe de citoyens se soit senti interpellé par cette interruption du comptoir vestimentaire.  La Corde à linge peut compter sur notre appui, car notre administration a toujours cru en l’importance d’un tel service pour notre communauté. »   Martin Rondeau, maire de Saint-Jean-de-Matha.

Le mois de juillet sera consacré à l’installation, à la création d’une équipe de bénévoles, à la recherche de partenaires financiers ainsi qu’à la cueillette de dons de vêtements et de petits articles de maison. Dans un premier temps La Corde à linge sera ouverte les lundis, mardis et mercredis de 10 h à 16 h.

Trois façons d’aider le nouveau comptoir vestimentaire :

  • En déposant vos dons de vêtements dans le conteneur rouge derrière le 180 Sainte-Louise ;
  • En faisant un don ou en établissant un partenariat avec l’organisme tout comme l’a fait l’entreprise Recyclage SGSF, qui s’est engagé financièrement dans la prochaine année, à aider l’organisme à s’implanter dans sa communauté ;
  • En vous impliquant bénévolement.

Pour toutes formes d’implication, contactez La corde à linge par courrier au 180 rue Sainte-Louise, Saint-Jean-de-Matha, J0K 2S0 ou communiquez avec Hélène Rainville au 450 803-1278 ou par courriel à lacordealinge2021@gmail.com

Sur la photo: Hélène Rainville, de l'organisme La corde à linge et le maire Martin Rondeau