Positionnement stratégique du poste de police

La Municipalité de Saint-Jean-de-Matha a demandé au ministère de la Sécurité publique et au comité de sécurité public de la MRC de la Matawinie (CSP) de procéder à une étude relative au déploiement de la couverture policière sur le grand territoire de la MRC de Matawinie. L’objectif de cette requête était de valider le positionnement stratégique des postes de police.

Suite à une résolution adoptée à l’unanimité au printemps dernier par notre municipalité, le conseil de la MRC a adopté lui aussi le 11 septembre dernier une résolution demandant cette étude au ministère et spécifiant le rôle actif du CSP et les éléments essentiels à considérer lors de la réalisation de celle-ci , notamment les besoins spécifiques lié à notre territoire. Le préfet de la MRC, M Sylvain Breton a apposé son droit de véto suspensif sur cette dernière résolution afin que celle-ci soit présentée et débattue à nouveau lors de la séance du conseil des maires le 9 octobre dernier.

La résolution fut finalement battue à la majorité. Le huit clos sur les discussions ne nous permet pas de résumer les raisons justifiants ce retour en arrière. Or, le conseil municipal de Saint-Jean-de-Matha étant en désaccord avec la position de la MRC préfère se retirer du dossier tel que présenté et continuer ses propres démarches avec le ministère de la Sécurité publique. Cette sage décision vise à sauvegarder les relations harmonieuses avec les membres du conseil des maires vu l’impossibilité à ce stade-ci d’une position régionale et afin de respecter ses orientations politiques appuyées par la signature de plus de trois cents citoyens mathalois.

La municipalité tient à rassurer les citoyens sur le fait que la sécurité policière sur notre territoire est efficace malgré les demandes d’amélioration que nous avons formulées. De plus le souhait de la réalisation d’une étude telle que demandée par nous demeure une possibilité et le cas échéant nous ne doutons pas du professionnalisme des organisations impliquées. Simplement, nous aurions souhaité des exigences précises pour la réalisation de cette étude. Nous avons bien d’autres projets en collaboration avec la MRC qui faut mener à terme. Ainsi notre décision permettra de prioriser efficacement d’autres dossiers pour l’instant.

Resolution-2019-383